Qu’est-ce que la pression de vapeur saturante ?

La pression de vapeur saturante d’un composé caractérise la pression d’équilibre entre la vapeur de ce composé et sa phase condensée (liquide ou solide) dans un système fermé. Elle dépend de la température et peut être modélisée par l’équation d’Antoine. Couramment, l’expression « tension de vapeur » est aussi utilisée pour désigner cette pression d’équilibre.

Comment mesurer la pression de vapeur d’un composé ?

La pression de vapeur saturante d’un composé est mesurée dans une enceinte fermée contenant uniquement le composé à analyser. L’enceinte est préalablement mise sous vide afin d’éliminer l’air de la phase vapeur. Cette étape permet aussi de dégazer le composé à analyser. La température de l’enceinte est alors régulée à la température souhaitée. Après équilibre du système, la pression de la phase gazeuse est mesurée et correspond à la tension de vapeur du composé.

Réglementation REACH

La pression de vapeur saturante peut être déterminer dans le cadre de la réglementation REACH (Regulation (EC) 761/2009, A4: « Vapour pressure » from August 2009 and to the OECD guidelines 104 adopted
March 23th 2006). Cette donnée est en effet un paramètre clé dans la détermination du devenir d’un composé dans l’environnement et pour l’évaluation de risques.

Livrables

Le livrable d’une mesure est un rapport contenant les pressions de vapeur saturantes mesurées pour chaque échantillon et chaque température. Les paramètres de l’équation d’Antoine sont aussi généralement fournis pour la gamme de température étudiée.

Autre article pouvant vous intéresser: Enthalpie de vaporisation et température d’ébullition.

Print Friendly, PDF & Email